Accueil » Infos générales » L’Equipe pédagogique » Patrice Vanneufville, le président musicien

Patrice Vanneufville, le président musicien

jeudi 27 septembre 2007, par Guy Candeloro


Patrice Vanneufville
Patrice Vanneufville : la musique pour harmonieuse passion
/ Photo Michel Videau

PATRICE VANNEUFVILLE surfe sur les notes musicales de son existence. A 37 ans, cet enfant du solfège dirige comme un maestro l’École de musique Général André, située sur la place du même nom.

Patrice voue une fascination certaine pour ses grands oncles professionnels de la musique. Et de file en aiguille, après une maîtrise de physique, il se retrouve à 23 ans au Conservatoire de musique de Lyon. Quatre ans plus tard, il devient diplômé pour enseigner.

Son Certificat d’aptitude en poche, équivalent à une agrégation, il fait le choix de la musique. Professeur titulaire à 30 ans, il est responsable aujourd’hui au Conservatoire de Paris. Soliste classique, il joue la plupart du temps en musique de chambre et pré-pare actuellement des concerts à Paris et en Égypte. Il a mis en place également de stages de formations pour les jeunes mélomanes. Mais l’un des tournants de ce cursus musical fut la rencontre avec l’École de musique Général André, et Guy Candeloro le fondateur de celle-ci. Étudiant à l’époque, il vient donner des cours et son amitié sincère et réciproque avec l’ancien professionnel va lui permettre d’évoluer et de devenir président de l’association.

« Ma rencontre avec Guy a été fantastique. Nous sommes complémentaires dans la gestion de l’école : lui, c’est le terrain, l’accueil, l’échange et moi je m’occupe de toute la partie financière et administrative.
Guy ne voulait pas être président car il est trop passionné et surtout trop humble pour se mettre en avant ; alors on a créé un poste de directeur. »

Avenir serein

Après les rentrées des 5 et 12 septembre, le nombre d’élèves est en perpétuelle évolution et l’avenir de l’École semble serein. « Nous voulons harmoniser les cours. L’un de nos objectifs majeurs est la progression de notre orchestre et de notre chorale. L’organisation de concerts crée une ambiance particulière et optimise les rencontres et les échanges. »

Patrice Vanneufville, bien qu’habitant Paris, est très présent au sein de l’association et se déplace aussi souvent que possible. Sa vie rime avec la musique et comme il le dit lui-même, il a les deux pieds ancrés dans cette passion. « Employé au Conservatoire, je suis obligé d’appliquer un schéma de travail. Avec l’école, je suis plus à l’écoute des gens et je possède une liberté de manœuvre éducative. Ces deux influences totalement opposées me lient complètement à mon art. »

C’est cette affirmation et une amitié sans faille avec Candell’ qui prétexte un avenir radieux et symphonique pour l’École de Musique Général André.

Le Progrès, vendredi 27 septembre 2007


Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

retour top