Accueil » Infos générales » L'inscription » Mon enfant est très jeune, des conseils ?

Mon enfant est très jeune, des conseils ?

vendredi 16 septembre 2016, par Patrice Vanneufville


Bonjour à tous,

« A quel âge peut-on commencer à jouer d'un instrument ? »

Cette question nous est souvent posée, et la réponse n'est pas si évidente. En général les enfants peuvent commencer la plupart des instruments à 7 ans, mais on peut noter quelques cas particuliers.

Pour les enfants de 3 ans ½ à 5 ans, nous proposons des ateliers d'éveil musical très adaptés.

Pour aider un enfant de 6 ans ou plus à choisir son instrument, il n'y a pas de secrets : il faut aller au concert ! A l'Auditorium de Lyon, il y a plein de concerts pour les jeunes, souvent gratuits... L'orchestre de Paris a fait un site fantastique montrant des démonstrations d'instruments :
http://www.orchestredeparis.com/fig...

Voici par instrument quelques caractéristiques à connaitre :

  • Accordéon. Il est essentiel de rappeler que l’accordéon est un instrument lourd et imposant, il faut donc s’assurer que chaque élève ait un instrument adapté à sa morphologie, notamment pour les enfants. En règle générale, un enfant peut débuter l’accordéon à partir de l’âge de 6 ans, avec un instrument adapté à sa taille. Cependant, il peut être possible de commencer éventuellement à l’âge de 5 ans mais c’est au cas par cas car il faut s’assurer que l’enfant sera assez grand pour supporter le poids et l’encombrement d’un accordéon. Les enfants grandissent vite et l’accordéon est un instrument coûteux. Il peut être intéressant de se tourner vers la location d’instrument ce qui permettra de s’adapter à la progression morphologique et accordéonistique de l’élève. Afin d’intéresser et de captiver l’enfant dès le plus jeune âge, une pédagogie de jeu sera privilégiée. Il faut que l’enfant s’amuse et prenne du plaisir à faire de la musique, ce sera également l’occasion pour lui de développer ses capacités de concentration et de contribuer à son épanouissement personnel.
  • Violoncelle. L’enfant doit être ouvert, éveillé et dynamique et capable de se concentrer un minimum. La taille des chaises et des instruments disponibles pourra convenir aux enfants dès 5 ans ou 5 ans ½. L’apprentissage est plutôt ludique à cet âge. Sur RDV, la classe est ouverte pour des démonstrations en cours d’année.
  • Contrebasse. 6 / 7 ans est un âge idéal pour débuter la contrebasse : on trouve des instruments 1/8 complètement adaptées à cet âge ! Sur RDV, la classe est ouverte pour des démonstrations en cours d’année.
  • Violon. On peut commencer très jeune le violon, la méthode Suzuki ou Vivaldi le montrent bien. Cependant, pour la concentration, et aussi pour pouvoir se sensibiliser d'abord aux rythmes, déplacements, hauteurs, etc., si l'enfant commence après avoir fait de l'éveil musical, cela semble mieux. Donc, vers 5 / 6 ans.
  • Guitare. L'expérience nous prouve que démarrer la guitare avant 7 ans peut s'avérer périlleux, cet instrument paraît à tort facile à jouer mais demande en réalité une puissance musculaire et une habileté digitale qui peuvent décourager un enfant de 5 ou 6 ans... A partir de 7 / 8 ans par contre, l'enfant a acquis suffisamment de patience, de maturité, et d'habileté pour apprendre la guitare avec aisance.
  • Trompette, cornet à pistons, bugle. L'enfant peut commencer le cornet (plus court, plus facile à tenir, plus facile d'émission) idéalement vers l’âge de 7 / 8 ans (après la poussée des incisives définitives).
    Dès 6 ans c'est possible, mais à voir en fonction de la morphologie et de la maturité de l'enfant : ce sera alors une année d'initiation/découverte. Sur RDV, la classe est ouverte pour des démonstrations en cours d’année.
  • Clarinette.Il est possible de débuter autour de l'âge de 6 ans, bien que pour les enfants les plus petits en taille (et notamment la longueur des doigts) cela puisse être un peu tôt. On peut également proposer au jeune élève de commencer sur une clarinette en Ut, qui présente l'avantage d'être plus courte que sa cousine en Si bémol, et donc plus accessible d'un point de vue digital mais aussi plus facile du point de vue de la dépense d'air. Dans le cas d'un enfant qui aurait perdu récemment ses deux incisives supérieures, la pratique de la clarinette reste possible bien qu'un peu compliquée. Les débuts à cet instrument sont relativement rapides, la polyvalence de l'instrument permet de varier dès les premiers cours la plupart des paramètres du son. Plutôt payant pour de jeunes musiciens !
  • Piano jazz. Un mot : découverte. Il s'agit pendant les deux premières années, de cours d'initiation, de découverte, que ce soit en termes d'émotion, de toucher, de sensation. Pour les élèves en bas âge la pédagogie se répertorie en plusieurs points :
    - Plaisir / motivation : dans le jeu, l'écoute de la musique, l'implication active.
    - Connaissance de l'instrument : toucher, nommer, regarder chaque éléments, savoir à quoi ils servent.
    - Ecoute / sens musical : travailler à l'oreille, trouver des mélodies que fait l'enseignant et vice versa, imitations, rythmes corporels, recherche d'impressions...
    - Curiosité : goût pour des esthétiques variées. Composition personnelle possible.
    - Rapport corps / instrument : recherche d'une posture correcte.
    - Apprentissage du répertoire : conscience de la rigueur et de l'amusement sur l'instrument.
    - Quelques notions théoriques : nom des notes, constitution d'un accord, nuances, doigtés, jouer legato ou non, pourquoi, etc.
  • Piano. Considérant qu'à l’âge de 5 - 6ans, un enfant est supposé ne pas avoir eu auparavant d'éducation musicale particulière, il va découvrir et apprendre parallèlement les notions musicales de base, et celles du piano.
    Tout en restant ludique, on proposera à cet âge des exercices de perception sensorielle, de rythme, de lecture, d'écriture. A cet effet, les morceaux étudiés pourront être abordés de deux façons complémentaires : des chansons avec paroles permettant, dans un premier temps, de jouer par imitation avec l'aide du professeur ou du CD, puis de travailler en autonomie, de manière plus traditionnelle.
    Le répertoire abordé est surtout composé d'airs connus spécialement arrangés et toujours appréciés par les enfants.
  • Batterie. Par nature la batterie est un instrument imposant, mais il existe des modèles adaptés aux plus jeunes. La batterie se découvre donc très tôt, dès 5 - 6 ans, de manière intuitive, grâce aux rythmes, aux chants, à un peu de solfège et aux répétitions en groupe que l'on peut organiser en plus des cours individuels.
  • Autres instruments : à suivre !

[Cet article est en cours de rédaction...]

Liens pratiques :


Vos commentaires

  • Le 28 juin à 11:09, par Loréline Champ En réponse à : Mon enfant est très jeune, des conseils ?

    Il est possible de débuter le flûte traversière autour de 6-7 ans. Cela dépend de la taille et de la morphologie de l'élève: pour cela il peut être intéressant de faire un cours d'essai. Pour les élèves de petite taille, il existe des flûtes têtes courbes et même des flûtes petites mains. Récemment, il vient d'être inventé la flûte « goutte d'eau » qui est l'instrument idéal pour le début de l'apprentissage car elle a été fabriquée pour que l'enfant puisse avoir un bon équilibre dans la tenue de l'instrument. Par la suite l'élève pourra passer sur une grande flûte et cela ne dépendra que de sa croissance afin qu'il puisse se sentir à l'aise avec l'instrument.

    Répondre à ce message

  • Le 23 septembre 2015 à 16:20, par Lilian Harismendy En réponse à : Mon enfant est très jeune, des conseils ?

    En ce qui concerne la clarinette, il est possible de débuter autour de l'âge de 6 ans, bien que pour les enfants les plus petits en taille (et notamment la longueur des doigts) cela puisse être un peu tôt. On peut également proposer au jeune élève de commencer sur une clarinette en Ut, qui présente l'avantage d'être plus courte que sa cousine en Si bémol, et donc plus accessible d'un point de vue digital mais aussi plus facile du point de vue de la dépense d'air. Dans le cas d'un enfant qui aurait perdu récemment ses deux incisives supérieures, la pratique de la clarinette reste possible bien qu'un peu compliquée. Les débuts à la clarinette sont relativement rapides, la polyvalence de l'instrument permet de varier dès les premiers cours la plupart des paramètres du son. Plutôt payant pour de jeunes musiciens !

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2015 à 18:10, par Cécile Desier En réponse à : Mon enfant est très jeune, quand l'inscrire?

    Pour le violon, on peut commencer très jeune, la méthode Suzuki ou Vivaldi le montrent bien. Cependant, pour la concentration, et aussi pour pouvoir se sensibiliser d'abord aux rythmes, deplacements, hauteurs, etc., si l'enfant commence après avoir fait de l'éveil musical cela me semble mieux. Donc, vers 5-6 ans.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

retour top