Accueil » Infos générales » L’Equipe pédagogique » Article de Presse : Guy Candeloro, directeur et fondateur de l’école de (...)

Article de Presse : Guy Candeloro, directeur et fondateur de l’école de musique

jeudi 26 mai 2005, par Patrice Vanneufville


GUY, LE MAÎTRE DE MUSIQUE

■ A douze ans, Guy Candeloro commence le violon, « mon père voulait que je sois musicien, il est parti acheter un accordéon et est revenu avec un violon ». Il fait son premier bal a douze ans et demi. Aujourd’hui, il avoue « connaître à peu près la technique de tous les instruments, je sais monter une gamme sur une trompette par exemple, mais je joue surtout du saxophone, de la clarinette et du violon ». Pendant vingt-deux ans, il laisse la place à Guy Candell, un pseudo à l’américaine, sous lequel il anime des centaines de bals et se produit dans des galas aux côtés d’Enrico Macias ou de Michel Polnareff. Puis c’est l’arrivée à Mions où il redresse une école de musique mal en point avant de poser son sac du côté de la place Général-André et d’y fonder, il y a dix ans, l’école de musique Jean-Macé. « La musique pour moi c’est donner tout ce que j’ai aux autres, c’est transmettre une partie de moi-même. » « Ce qu’il ne dit pas, enchaîne Patrice Vanneufville, le président de l’école, c’est que les gosses lui sautent au cou quand il arrive. »

Mais celui qui refuse de dévoiler son âge avoue « avoir du mal avec toutes ces petites pattes de mouches que sont les notes sur une partition. Là, tu vois le temps passer ! ». On lui a un jour piqué son violon, « je ne savais plus quoi faire, j’étais malade comme un chien... ».

L.D., Le Progrès du 17 avril 2002.


Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

retour top